dimanche 27 juillet 2014

# Jolie Centaurée

Moun - robe centaurée - chambray à pois

Dans les magasins des grandes enseignes où je divague parfois, j'ai trouvé cette saison de ravissantes petites robes en chambray très claires avec de tous petits motifs. Les prix relativement prohibitifs mais aussi les coupes peu flatteuses m'avaient fait détourner le regard des ces jolis modèles, en gardant dans un coin dans ma tête cette association estivale.

Moun - robe centaurée - chambray à pois

Je ne me souviens pas exactement de la situation, mais un jour, j'ai acheté ce chambray à tous petits pois des Trouvailles d'Amandine. Puis quelques temps plus tard, j'ai cousu une Centaurée noire avec des oiseaux origami dessus. Cette Centaurée je ne vous la montrerais pas, puisque vous pouvez voir une version très similaire chez Jolies Bobines (le passepoil doré en moins).
J'ai tellement adoré cette première version que, dans la foulée, j'ai immédiatement cherché une autre idée. Ça a immédiatement fait tilt dans ma tête : le chambray, les robes à bretelles des magasins, la Centaurée.  L'association parfaite en somme.

Moun - robe centaurée - chambray à pois


Moun - robe centaurée - chambray à pois


Souvent les robes d'été, que ce soit dans les étales des magasins ou dans les étales de patron, ne me plaisaient pas. Trop sac, trop grandes, trop déshabillées, bref pas adaptées à mes goûts ou à ma morphologie. Résultat ; hormis quelques robes données par ma mère et une robe de chez Burda, cousue à mes débuts, j'avais très peu de vêtements d'été dans ma penderie.
Tout ça pour dire que le patron est mon coup de cœur de l'année, mon préféré, tant j'ai pris plaisir à le coudre. Comme toujours chez Deer and Doe, tout tombe bien sur moi, encore mieux que d'habitude puisque les bretelles sont réglables (donc pas de réduction d'épaule). J'ai la chance de faire un bonnet C et donc de n'avoir eu aucun ajustement de corsage à effectuer. J'ai aussi appris une technique assez sympathique pour le montage en V du biais.
Bref, je suis très contente que les patrons d’Éléonore existent et j'espère voir fleurir encore quelques robes Deer and Doe, au moins une spéciale pour l'hiver, maintenant qu'il y a un patron pour l'été:)

Moun - robe centaurée - détails encolure

Et au quotidien alors ? Je porte très régulièrement mes deux Centaurée. J'aime le petit air de ballerine un peu romantique qu'elles me donnent, c'est joli et gracieux mais sans en faire trop non plus.
De plus, du fait qu'il n'y ait pas de pinces sur le buste dos, je trouve que le patron n'enserre pas trop la taille, ce qui est vraiment très appréciable en été (et tout au long de l'année aussi, j'ai horreur des vêtements qui serrent). Ce sont deux robes très fonctionnelles qui m'ont été bien utiles pour les chaudes journées de travail en juillet.

Rendez-vous sur Hellocoton !

lundi 14 juillet 2014

# Jupe Perle de Nacre



Ce n'est sans doute pas d'un éclat flagrant mais, avec cette jupe, j'ai un peu bousculé mes habitudes... Tiens, parlons-en de ces fameuses habitudes. Cette jupe est évidemment camel, la deuxième couleur au monde avec le bleu. Vous n'imaginez pas ma joie quand j'ai déniché ce coupon chez Myrtille à Angers. J'en ai même pris trois mètres, histoire d'avoir de la marge (et plusieurs projets camel). En plus d'avoir une couleur parfaite, ce tissu est légèrement stretch, ce qui est parfait pour ce type de jupe, un peu moulante. Ce détail le rend à mes yeux absolument trop chouette, un vrai petit trésor à chouchouter.

Ce qui change en revanche, c'est bien la forme : taille haute et surtout droite. Alors bon, les jupes droites, j'ai toujours trouvé ça très chouette, mais chez les autres. En fait c'est surtout que pour en trouver une adaptée à ma morphologie, c'est un véritable parcours du combattant. J'ai un peu mis cette forme de côté, pensant qu'elle était réservée à des filles un peu moins "hanchues".
Pourtant, cette jupe dès que je l'ai aperçu chez Ivanne, j'ai tout de suite su que je voulais la même. Vous me direz, comment résister à cette jolie forme tulipe avec ces chouettes  plis ?


Perle de Nacre - Un été couture

Gros doute au moment de la réalisation ; j'ai donc commencé par faire une toile dans un bout de tissu qui traînait au fond de ma valise*. Résultat : un 38 pour la taille et un 40 au niveau des hanches. Côté réalisation, une fois la toile réalisée je n'ai absolument eu aucun problème : les plis s'emboîtent parfaitement et le patron est vraiment très bien conçu. Vraiment coudre avec un patron comme ça c'est un véritable plaisir. Et miracle la jupe me va bien !
Par contre si c'était à refaire il y a encore deux ou trois détails qui me chiffonnent dans ce modèle :
Tout d'abord, la courbure de l'ourlet du dos est totalement à refaire. Il faudrait bien ajouter 2.5 cm histoire d'être à l'aise dedans et d'avoir une ligne harmonieuse. Ensuite je rajouterais bien des petits passants de ceinture.

 Côté tous les jours, j'ai réalisé cette jupe il y a quelques mois maintenant et je dois dire que j'aime beaucoup la porter. Elle est assez habillée mais je la trouve aussi très bien pour tous les jours, avec une petite paire de basket, une blouse un peu ample et une veste en jean ou alors avec un gilet un peu loose et un t-shirt à col danseuse. J'avais un peu peur de me sentir mal à l'aise au niveau de la taille mais pour l'instant je n'ai pas eu de soucis à ce niveau.

Perle de Nacre - Grains de couture


▲Patron : Jupe Perle de nacre, livre Grains de Couture
▲Tissu :Garbardine ?, Myrtille Angers

*Oui maintenant vous savez tout je garde tout mon stock de tissu dans une valise. D'ailleurs je n'ai ni atelier ni même de bureau mais un plan de travail de cuisine. D'où le fait que mes périodes couture soient assez restreintes en ce moment.



*Au passage un grand merci pour tous vos petits mots, j'ai été sincérement touchée et émue par vos petites attentions :). Je me rends compte qu'avoir un blog, malgré tous ces côtés un peu ennuyant, est aussi très stimulant et donne de l'élan à ma créativité !
Rendez-vous sur Hellocoton !

mardi 1 juillet 2014

# La robe Marie aux petits chats




Robe Marie - rdc - Un été couture

J'ai traîné, rêvé devant les blogs des autres, été séduite pas des designs tous plus merveilleux, des offres qui me promettaient un blog digne d'une professionnelle.
Et puis je suis redescendue sur terre, je me suis rendue compte que je n'avais ni l'argent, ni les compétences, ni de temps à accorder à la simple création d'un support, aussi joli soit-il.
Il y a eu beaucoup d'hésitations aussi. Je me suis demandée si ça en valait encore la peine. C'est vrai la blogosphère évolue vite. Fini le temps des recherches infructueuses sur Burda, Tendance Couture et Simplicity. C'est très agréable et je ne me lasse pas des créateurs indépendants ... En revanche je me pose souvent la question de la pertinence de montrer "la cent cinquante et unième robe Marie, Sureau ou autres". Idem pour les tissus, il y a beaucoup de choix mais finalement on se retrouve toutes un peu sur les mêmes étales ...
Et puis je ne sais pas, il y avait ces photos qui traînaient dans l'appareil, cet espace en friche apaisé, cette robe que je porte aujourd'hui. Et surtout cette envie irrépressible, de vous montrer, de partager, là, maintenant tout de suite.

Alors voilà aujourd'hui est un nouveau départ. Je ne me garantis rien, peut-être que cet article restera un joli orphelin mais en tout cas je suis vraiment, mais alors vraiment, heureuse d'être à nouveau ici.


Robe Marie - Un été couture - tissu henry et henriette

Robe Marie - Un été couture - tissu Henry et Henriette
Nous parlons donc ici de la robe Marie, signée République du Chiffon et d'un merveilleux satin de coton à petits chats de chez Henry et Henriette. Dans une autre vie, j'avais écrit un article sur T&N à propos du livre "Un été Couture". J'avais plutôt apprécié les modèles, sans toutefois avoir de véritable coup de cœur pour un modèle en particulier. Le livre est donc resté sagement sur une étagère.
Retournement de situation il y a quelques semaines, lors de l'achat de ce ravissant tissu. Le motif, la couleur, le tombé, tout était parfait dans le meilleur des mondes de la couturière amatrice. Pas beaucoup de dépaysement depuis un an, je couds toujours du bleu et du camel. Par contre j'ai ajouté du doré à ma palette, mais ça ce sera pour une prochaine fois.

Robe Marie -Un été couture - dos

Robe Marie - un été couture - détail encolure


Charmée par la ravissante robe de Je vous le donne Émile mais un peu réticente au vue des commentaires glanés par ci par là j'ai un peu joué avec ma chance en me lançant, sans toile bien sûr, dans ce patron.
Car bon, c'est de notoriété publique, il y a quelques erreurs et approximations dans le livre. Pour info il y a une erreur dans le montage des petites manches  puisque le schéma explicatif propose de coudre ensemble les parties "têtes de manche" et non les parties basses (celles où on a l'ourlet), donc prudence. Ensuite j'ai un peu triché puisque j'avais lu ici et là que le montage des parmentures était un peu complexe. J'ai donc entièrement redessiné les parmentures sur le modèle de la robe Mélanie. Cette solution m'a, je pense évité bien des soucis.
Côté technique petite modification habituelle : la réduction de la ligne d'épaule mais également une petite nouveauté, testée pour l'occasion. En effet, j'ai ajouté deux centimètres au niveau du milieu de la ligne d'ourlet de la jupe dos. Résultat je trouve la ligne beaucoup plus jolie, moins dissymétrique entre le devant et le dos). Et surtout je me sens beaucoup plus à l'aise quand je marche. Bref, je m'approche de plus en plus du véritable sur-mesure.

 Enfin, j'ai eu, je dois bien le dire, une très bonne surprise à l'arrivée puisque cette robe me va parfaitement. Je trouve que le patron est hyper bien taillé, avec une ampleur et une aisance juste comme j'aime. Cette robe est d'ailleurs ma préférée de la saison. Mise et remise depuis sa création, elle a même réussi à détrôner la robe Sureau.
En conclusion je dirais donc que le robe Marie est un chouette modèle, bien patronné mais dont les explications laissent un peu à désirer.

Robe Marie - Henry et Henriette


▲Patron : Robe Marie, Un été couture
▲Tissu : Satin de coton, Henry et Henriette


Rendez-vous sur Hellocoton !

mardi 25 mars 2014

# Bye bye !

Je me suis longtemps posée la question de l’intérêt de ce blog : le continuer malgré la vie qui change, malgré les séparations, malgré les déménagements et malgré les nouvelles rencontres.
Le soucis avec internet c'est que la vie ressemble à un long fleuve tranquille. Ça me paraît terriblement difficile de venir ici, dans cet endroit si marqué par ma vie d'avant alors que tout a changé pour moi. Je vous rassure tout va bien pour moi mais je me sens moyennement en phase avec cet endroit.

J'ai tout simplement envie de tourner la page, de clore un chapitre de ma vie. Je n'ai pas totalement disparue, je jette toujours un œil sur vos jolies création et garde toujours l'envie secrète de partager mes coutures avec vous. Seulement ce ne sera plus ici. Je vais donc œuvrer à la réalisation d'un nouveau "chez moi" et surtout me remotiver pour faire des photos des dernières cousettes :)

D'ici là je vous dis à très bientôt !


Rendez-vous sur Hellocoton !